25
Mar

Plat pour senior en Brabant wallon ; quelles solutions ?

Bien manger….donc bien vieillir

Le moment tant attendu du repas se doit d’être un plaisir au quotidien, tant par le goût que par la fraicheur des mets qui le composent. Ils stimulent l’envie de manger. Une nourriture variée et de qualité permet d’éviter certaines carences et donc de prolonger l’espérance de vie.

En cas d’éventuels allergènes et/ou de troubles de la déglutition, il est bon de veiller à avoir une cuisine adaptée.

Mais quelles sont les solutions disponibles actuellement lorsque l’on n’a plus envie de cuisiner ou que des problèmes de mobilité se posent ?

  • Cuisine sur place avec aide sociale (convivial, qualité du repas selon les ingrédients et le savoir-faire du cuisinier, formule la plus coûteuse, cuisine personnalisée – attention de respecter les normes d’hygiène)
  • Repas de grande surface (le moins chers, nourriture industrielle, aliment sous vide, plats peu variés, quantité généreuse, pas de personnalisation en cas d’allergène, non livré, idéal pour les dépannages)
  • Repas au CPAS sur place (très convivial, tarifs très attractifs mais qui dépendent du revenu, entrée-plat-dessert-soupe, transport pour aller sur place peut être coûteux, aliments souvent d’entrée de gamme, recettes peu variées, plaisir gustatif pas toujours présent)
  • Repas livré chaud type CPAS (doit être livré à l’heure du repas, conservation des aliments plus limitée dans le temps, souvent cuisine de collectivité, tarifs raisonnables, plaisir gustatif pas toujours présent)
  • Repas traiteur à domicile, (aliments frais qui ont du gout, le plus qualitatif et le meilleur bilan santé, à réchauffer au micro-onde ou au four, horaire de livraison plus flexibles, se conserve plus longtemps, personnalisation des plats en cas d’allergènes et troubles de la déglutition, un prix et une qualité supérieurs.